« Cry Father » – Benjamin Whitmer

« Ce qui se passe, quand on travaille dans des zones sinistrées, c’est qu’on s’attend à ce que le reste du pays soit en meilleur état. Et peut-être bien que certains endroits le sont. Certaines parties des côtes, peut-être, là où vivent les gens importants. Mais l’intérieur est en naufrage perpétuel, et les ruines que laisse…

« Comment j’ai rencontré les poissons » – Ota Pavel

« Le barbeau vint d’abord effleurer la ligne, on aurait dit un appel venu des profondeurs incommensurables de la rivière. Puis je sentis une résistance, comme si la soie s’était prise dans quelque chose, de l’herbe flottante par exemple. Je ferrai. Le barbeau était accroché au bout de la ligne. Son corps apparut à la surface…

« Cette malédiction qui ne tombe finalement pas si mal » – Florian Eglin

« Ricanant d’une joie à la fois mauvaise et bien compréhensible devant la rage de mon interlocutrice, déconfite devant l’échec de sa double riposte, j’appuyai progressivement sur l’accélérateur de mon tracteur. La vieille trottina en arrière quelques pas maladroits, sans doute ses derniers, et, désorientée, perdit assez vite l’équilibre. Je ne ralentis pas pour autant, bien…

« Si nous vivions dans un endroit normal » – Juan Pablo Villalobos

« Ma mère se précipita à la cuisine et en revint toute larmoyante et chevrotante : – Mon amour, annonça-t-elle à mon père – ce tendre début était toujours un prélude aux catastrophes -, il ne nous reste que trente-sept tortillas et huit cents grammes de fromage. On abordait une phase de rationnement des quesadillas, ce…

« Un pays à l’aube » – Dennis Lehane

« Toujours accompagné de sa flasque, Danny s’éloigna de la carcasse condamnée de Salutation Street et erra dans les rues. Juste avant l’aube, il s’engagea sur le pont de Dover Street, d’où il contempla la ville prise entre la nuit et le jour sous un cortège de nuages bas. Ce n’était qu’une composition désincarnée de calcaire,…

« Le nageur » – Zsuzsa Bànk

« J’avais peu de souvenirs de ma mère. Au fond, je la connaissais seulement par les photos que mon père conservait dans une petite boîte. Des photos en noir et blanc, avec une grosse marge blanche. Ma mère à la danse. Ma mère aux nattes tressées. Ma mère aux pieds nus. Ma mère, un coussin en…

« Tous les salauds ne sont pas de Vienne » – Andrea Molesini

« Mon grand-père mettait volontiers le monde en maximes. Il les proférait cigare au bec en jouant les vieux loups de mer, lui qui détestait l’eau, celle du lavabo comprise. Libéral grand teint, il se gaussait des timides sympathies socialistes de ma grand-mère : « Enferme dans une pièce trois de tes petites camarades et en moins…